La sophrologie est une méthode qui propose des outils naturels et très simples d’emploi.

Qu’elle soit proposée en accompagnement individuel ou en groupe, c’est une méthode qui respecte des protocoles précis. La sophrologue est formée à ces protocoles, elle les a pratiqués et les adapte à votre demande.

Avant de pratiquer les différents outils proposés, la praticienne vous explique et vous montre les exercices. Vous avez  le choix de les découvrir en les pratiquant accompagné de la sophrologue. Vous pourrez ainsi durant la séance les intégrer pour les faire vôtres.

Les effets bénéfiques se manifestent instantanément. Pour qu’ils s’inscrivent dans votre quotidien, il sera bon de faire le choix d’y consacrer quelques minutes chaque jour. Vous cultivez votre jardin intérieur, vous lui apportez attention et soins.

Au fil de la pratique, des exercices viendront se présenter spontanément dans votre quotidien, ils seront acquis, et en vous pour toujours.

Pourquoi faire le choix de la sophrologie ?

Tout d’abord, pratiquer la sophrologie ne veut pas dire que nous ayons forcément un problème majeur incommodant notre quotidien.
Si nous prenons l’origine du mot sophrologie nous découvrons qu’il s’agit de l’étude de la conscience (SOS-PRHREN-LOGOS). La sophrologie est alors un art de vivre en conscience.

Il est aussi vrai, que la sophrologie vient en aide aux personnes par rapport à beaucoup de tracas ou problèmes qui peuvent traverser notre quotidien :

un sommeil perturbé,
une fatigue chronique,
des nerfs à fleur de peau,
un stress incessant,
un corps douloureux,
une hypersensibilité émotionnelle à fleur de larmes,
un manque de concentration,
un déficit de confiance en soi,
une estime de soi fragilisée,
les phobies et angoisses qui entravent le bien-être quotidien,
des caps de vie difficiles (déménagement, changement ou perte d’emploi, burn-out, divorce, deuil…),
le vécu d’effets secondaires difficiles de traitements thérapeutiques lourds.
La liste est loin d’être exhaustive.

Un des atouts précieux de la sophrologie, c’est qu’elle aborde le moment présent pour y faire un travail de préparation positive du futur.

Ainsi vous pouvez préparer la naissance de bébé, le passage de l’examen, la compétition et vos performances optimisées, la prise de parole, ancrée, sereine et claire, en public ou en réunion professionnelle, la post intervention chirurgicale et une récupération optimale

L’accompagnement sophrologique est proposé en consultations individuelles en cabinet ou en via un média virtuel (Skype, Whatsapp, Messenger…) .
Les séances de groupe sous forme de stages sont réalisées pour l’entraînement à la pratique avec ou non une thématique spécifique .

La sophrologie est proposée aux à partir de 8-9 ans, aux adolescents, aux adultes.

La sophrologie ne peut pas s’adresser aux personnes souffrant de schizophrénie ou de psychose. Cela ne serait pas déontologique et irrespectueux pour elles. Pour éviter toute confusion, il peut être demandé un certificat médical en début d’accompagnement sophrologique.

Respirer, c’est ce que nous faisons tout au long de notre vie. Prendre conscience de la façon dont nous respirons est un indicateur précieux de notre état de stress.
Modifier sa manière de respirer est d’une utilité importante pour la gestion de votre état de stress.
Réalisée de façon adéquate, la respiration est un précieux outil à notre disposition 24h/24 !

La relaxation : S’entraîner à repérer les tensions physiques, émotionnelles pour inviter la libération, l’apaisement intérieur par la relaxation naturelle. Installer le calme intérieur, tout le monde en est capable, il suffit de bien vouloir se l’accorder !

La relaxation dynamique : Notre corps peut être un allié de choix : comme un « baromètre », il nous indique les informations nécessaires pour mener à bien les situations de vie, à nous de l’écouter et lui répondre avec respect.

La visualisation positive : Découvrir nos ressources intérieures, les cultiver dans le jardin de la conscience pour en faire une base, une force au quotidien.

« La sophrologie ça se vit : mille mots ne sauraient remplacer le vécu, le ressenti corporel et mental de l’expérience dans le moment présent. » Florence ALPISTE