Professionnellement, durant les dix années d’exercice dans le secteur du commerce, j’ai cheminé intérieurement pour parvenir au constat, avec parfois la force que l’évidence peut revêtir : ma voie n’était pas dans ce secteur, la brillante carrière que j’aurais pu épouser ne me faisait pas vibrer, ne m’animait pas, je n’étais pas sur ma bonne voie.
J’ai donc repris mes études à 30 ans, celles par lesquelles j’allais pourvoir réaliser ma vocation professionnelle, faire les pas concrets sur la voie qui m’habitait depuis fort longtemps : la relation d’aide.

J’ai tout d’abord suivi la formation en Sophrologie, à l’Ecole de Sophrologie Caycédienne du Languedoc, dirigée par le Docteur Martine Orlewsky. Cette science a été celle qui m’a donné l’accès à la notion de Conscience, tout en intégrant mon quotidien personnel une aide précieuse.
J’ai commencé les accompagnements (en groupe et en individuel) auprès des personnes qui m’ont accordé leur confiance, pour accéder à du mieux dans leur existence. Les domaines abordés étaient variés, chacun d’entre nous a son propre vécu, sa propre demande, sa propre évolution.

J’ai ensuite complété mon cursus d’accompagnante aidante par la Sophro-Analyse Intégrative, thérapie humaniste, à l’Institut Européen de Sophro Analyse. Nous y abordons des aspects plus en profondeur de la personnalité : la manière dont elle s’est construite, les croyances qui en ont découlées et l’impact encore aujourd’hui de leur importance dans le vécu.

Nous voici 20 ans après, durant lesquels mes accompagnements en sophrologie ou thérapeutiques en Sophro Analyse Intégrative à Vallauris, Bondigoux (proche de Toulouse) ou via Internet (selon de votre demande) continuent.
En fonction de ce qui se présente dans la séance , je les allie subtilement dans un accompagnement de Sophro-Thérapie Intégrative
.


Tout au long de l’année, je propose des journées à thème de développement personnel et des formations en entreprises de gestion du stress au travail et de communication interpersonnelle à Sophia Antipolis, Vallauris, Toulouse, Montpellier, Avignon.


Chemin faisant, tout au long des différentes formations suivies, des protocoles appliqués, des accompagnements réalisés, ma médiumnité était là, présente, discrète, non révélée mais bien présente.
Mon mental croyait être maître à bord, « c’est moi le chef » disait-il… avec patience et douceur, elle est devenue moins silencieuse, plus manifestée, me montrant, m’enseignant que nous « baignons », évoluons dans un monde bien plus vaste que celui de la matière.


Une formation en énergétique hologrammique m’expliquait par le menu ces faits, mais ce sont 7 années durant lesquelles j’ai participé très régulièrement à des ateliers de systémie familiale qui m’ont montré la marche à suivre intérieure pour établir la connexion à l’invisible et la rendre plus concrète et effective dans mon existence.


Aujourd’hui, je propose des séances où je laisse parler la connexion, je transmets les informations, sur une thématique bien précise. En fonction de la demande, il est exposé simplement le panorama de la situation pour permettre une meilleure globalité de la situation. Dans d’autres cas, une modification dans le champ informationnel est demandée, c’est ce que je mets en oeuvre. Parfois, le contact médiumnique est établi avec un défunt, mais attention je ne fais pas des séances pour les appeler, s’ils se présentent ils sont accueillis mais je ne vais pas les déranger dans leur processus d’évolution.
L’important dans ces séances, c’est la personne qui vient me consulter, nous éclaircissons et affinons ensemble sa demande si besoin. Je fais le travail de connexion, je transmets et insiste sur le libre arbitre de la personne et son pouvoir personnel à suivre son chemin avec les informations données si elle le souhaite et que c’est juste pour elle.
C’est un travail efficient et avec des échos dans notre monde incarné
.