Tout mouvement de Vie, de celui qui va du micro-mouvement (parfois imperceptible) à celui qui est visible et ample, se manifeste sous forme de vibrations, distillées par des fréquences qui ont toutes des rythmes divers et variées.

Pas une seule minute de notre existence reste sans vibrations, pas une seule !

Notre cerveau, notre cœur, nos intestins, tous nos organes et jusqu’aux cellules qui nous composent, tout à l’intérieur la vibration anime le mouvement.

Je rencontre fréquemment des personnes qui se plaignent que le monde va trop vite, elles sont fatiguées, épuisées à tenter de tenir depuis souvent des années le rythme que leur environnement professionnel, familial.

Cette adaptation aux rythmes extérieurs demande à l’organisme, ainsi qu’au mental, de fournir de l’énergie. Tant que nous nous réservons de plages de temps pour nous reposer, recharger nos batteries et retrouver l’état d’équilibre intérieur (homéostasie), l’échange avec l’environnement est adéquat.

Quand le besoin de recharge et de retour à son propre rythme n’est plus respecté, alors interviennent les symptômes : perte du sommeil réparateur, nervosité, fatigue, mauvaise digestion, prise ou perte de poids, lumbago, etc…

Comment, alors, retrouver cet équilibre, cette santé si précieuse ?

La sophrologie permet cette remise en lien intérieure, pour se préparer à diffuser plus de justesse dans l’implication et l’adaptation à notre environnement.

Sa méthode s’organise en degrés (12 au total), chaque degré a ses propres protocoles. Mon accompagnement est toujours adapté à la personne que je reçois, à son état du moment. Je lui propose et lui montre les exercices que nous allons réalisés, elle sait que je lui propose et elle dispose ou pas, car c’est tout d’abord elle qui est maître à bord. Elle va à son rythme dans l’acquisition des exercices qu’elle va découvrir, intégrer et s’approprier.

Intégrer et s’approprier pour y revenir aussi dans son quotidien.

Paula M. me racontait un retour d’expérience, pleine de vivance :

« Je venais de faire les courses à l’hypermarché, j’en pouvais plus, Paula Junior m’attendait à la crèche et puis tout ce monde à la caisse.

Je me suis donc retrouvée dans une file assez conséquente, la boule dans mon ventre commençait à se faire sentir… Tiens d’ailleurs, c’est bien que j’ai pu la repérer lors de notre dernière séance, parce que là, elle a été mon signal : « Paula, tu commences vraiment à pas être top là.

Je ne pouvais pas changer la situation extérieure, le temps était pressé, condensé, ma Junior à la crèche, et ce monde, et ça n’avançait pas….

Alors, j’ai décidé que au moins moi, je pouvais faire quelque chose de précieux pour moi et vivre le moment différemment :

Alors, j’ai fais ce que vous m’avez montré et que nous avons réalisé ensemble, j’ai pris conscience du contact de mon corps (pieds avec le sol, mains sur le caddie), puis j’ai observé ma respiration, etc….

Le croirez -vous ou non, alors que je commençais à apprécier ce retour à moi, dans mon espace ressource, ici et maintenant, une voix m’interpelle : « Madame, j’ouvre la caisse à coté, venez si vous voulez bien. »

Non seulement j’étais plus calme et le ressourcement intérieur opérait, mais en plus la situation se dénouait différemment !!!

J’ai continué à observer ma vivance, j’avais le cœur joyeux et un sourire venait de se dessiner sur mes lèvres.

Paula junior fut récupérée dans les temps et ma joie éprouvée a du être communicative car toutes les tâches ce soir là furent empreintes d’une légèreté fort appréciable. »

Je le répète souvent, il ne s’agit pas de croire que cela fonctionne ou pas, il s’agit de vivre les exercices de sophrologie, en faire l’expérience personnelle. Une fois que vous aurez prouver à votre mental que oui la relaxation, la respiration synchronisée avec de doux mouvements corporels, la visualisation positive, servis et vécus intérieurement, sont bénéfiques, alors tout naturellement, il vous y fera penser quand la situation le fera ressentir.

Belle journée à tous et VIVE LA VIE !

Bon rythme à tous !

Florence Alpiste
06 37 69 61 00
à Vallauris sur rdv

Un grand merci à la personne, dont le pseudo ici est celui de Paula, de m’avoir autoriser le partage de son vécu.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *