Sophrologie -Sophro Analyse Intégrative

Extrait du livre « Haptonomie et psychothérapie » de J.L Revardel

« Les psychothérapies tendent à atténuer la prégnance de la trace mnésique du traumatisme. Elles tendent à une déstabilisation des représentations négatives intériorisées, autorisant une réorganisation de l’histoire psychique de la personne, de manière à ce que ses potentialités, jusqu’alors entravées, enlisées, puissent émerger LIRE LA SUITE

Souvent, tu te dis que tu aimerais te sentir plus confiant(e), que certaines situations tu pourrais les passer plus sereinement, tu as peur de perdre tes moyens LIRE LA SUITE

Quand légende indienne et homme de Paix parlent de l’espérance… LIRE LA SUITE

L’être humain est un lieu d’accueil.
Chaque matin un nouvel arrivant LIRE LA SUITE

L’émotion est définie comme un mouvement affectif soudain et intense. Elle se compose d’une expérience subjective de joie, de colère, de tristesse ou de peur ; se manifeste par l’excitation ou l’inhibition (gestuelles corporelles) et des modifications physio-biologiques (rythme cardiaque, tension artérielle, production d’adrénaline, de cortisol, de dopamine…).

L’écoute de notre ressenti corporel nous renseigne sur les émotions, véritables signaux de bien-être ou de malaise, que notre corps nous envoie à chaque moment de notre existence consciente. Véritable bulletin météo, : LIRE LA SUITE

Stress aigu ou chronique, même combat : le cœur en prend pour son grade.
C’est du sérieux là ! On parle du cœur, organe vital !

Le stress a une action négative sur les maladies cardio-vasculaires. Aujourd’hui, c’est clairement démontré.
Les occasions de stress sont plus fréquentes que ce que certains pourraient l’imaginer autant dans le domaine professionnel, que celui de la famille voire même sociétal.

Sans faire une liste exhaustive du stress, nous pourrions parler des demandes de rendement professionnel qui sont sans cesse à la hausse : du chiffre, encore du chiffre, toujours plus de chiffre, des rapports à remettre toujours trop vite, trop tôt…
En rentrant à la maison, les enfants à aller chercher au centre de loisirs, avant l’heure de la fermeture. Il faut faire fissa, sinon la réflexion quant au respect des horaires va tomber ! Comme si nous ne le savions pas que le temps péri-scolaire a une fin !
Nous voilà bien ! L’heure pointe nous gagne irrémédiablement.
Nous voulions partir plus tôt, mais M. Gaston en a décidé autrement. Impossible de lui dire que cela pouvait attendre demain… M. Gaston, il ne supporte pas ça !
Le bouchon, l’embouteillage qui va déterminer notre ponctualité à centre de loisir, il est bien réel, nous en faisons partie intégrante…

Ceci vous parle ? Je n’en suis que très peu étonnée.
Jour après jour, ce cycle crée un stress chronique.

Zoomons un peu plus sur la situation : LIRE LA SUITE

La Sophro analyse, thérapie humaniste psycho-corporelle au cœur du vivant, . LIRE LA SUITE

Sophro-Analyse Intégrative

La respiration, clé de voûte de notre existence : respire ! Lire la suite

“Un cœur qui bat c’est une âme qui respire.”  L. Sagalovitsch

 

Voici une très belle introduction à notre sujet du jour : la respiration.

La respiration insuffle la vie dans ton corps : toutes les cellules de ton corps accueillent les bénéfices de l’air inspiré et expiré. De ton arrivée dans ce monde à ton départ, tu auras respiré toute ta vie. Du premier inspir, au dernier expir, combien de respirations ?

Le corps animé est respiration, la respiration est corps vivant.

La respiration est un des socles communs, sinon le principal, à la Sophrologie et à la Sophro-Analyse Intégrative. Pas une séance ne se déroule sans l’emploi de la respiration. LIRE LA SUITE

Elle a débarqué sans prévenir.
Elle planait au-dessus de toi, tu ne la voyais pas forcément très clairement. Parfois elle disparaissait de l’horizon. On t’en avait parlé, le fils de la voisine du quatrième en faisait régulièrement. Toi, tu pensais qu’elle n’était pas pour toi.
Au fil du passage des années, tu as vécu des événements, des situations plus ou moins stressantes. « Normal, me diras-tu. C’est la vie. Tu en connais-toi des gens à qui il n’ arrive rien ? ». LIRE LA SUITE

« Allo? Monsieur Cerveau ? Votre Ventre à l’appareil. »
« Merci de rappeler plus tard, je suis trop occupé !… J’ai tellement de choses à gérer, moi ! »
« Oui, mais, moi là… Je n’en peux plus… »
« Ecoutez, Ventre, vous êtes bien gentil, mais quand je dis que je suis très occupé, ce ne sont pas balivernes… Je gère, je gère… Alors vous savez quoi ? Faites comme moi…gérez ! »
« Mais je gère, je digère, je transforme et je prends tout ce que vous vous ne gérez pas ! … et je commence à fatiguer là … »
« Bon, écoutez, on ne va pas s’éterniser : si un jour vous n’en pouvez vraiment plus, alors faites-moi un signe. »
« Oui, mais là, si je vous appelle, c’est que, déjà, je commence à faiblir… » LIRE LA SUITE ICI

Vous avez sans doute entendu ou même dit vous-même : « Ça me stress », « Il me stress », « Quel stress ! », « Je suis trop stressé(e) » …
Ces expressions transmettent, révèlent un état intérieur de la personne qui s’exprime. Cet état-là a, bel et bien, été engendré… LIRE LA SUITE ICI

Il était une fois… dans un pays pas si lointain que cela…dans une période pas si tardive que cela…

Il était une fois donc, dans ce pays proche à une période dont le souvenir pouvait encore effleurer la joue, un homme assis, la tête entre ses mains. Mais allons, pourquoi était-il assis là ? Pourquoi se prenait-il la tête ? LIRE LA SUITE

Nos ancêtres sont plus présents dans nos vies que ce que nous pouvons l’imaginer. LIRE LA SUITE